Quelle est la différence entre un EHPAD et une maison de retraite ?

Lorsque les gens prennent de l’âge, ils ont besoin de plus de soins. Alors que certaines restent autonomes, d’autres deviennent dépendantes, ce qui rend la prise en charge plus délicate. Il existe donc des maisons de retraite pour les seniors, celles qui sont médicalisées et celles qui ne le sont pas. Quelles sont les différences majeures entre ces deux types de logements ?

Maison de retraite et Ehpad : que sont-ils ?

Une maison de retraite est une résidence collective destinée aux seniors. Elle offre un logement privatif avec des espaces communs, permettant aux seniors de partager des moments entre eux, de réaliser des activités, de se divertir, etc. Les maisons de retraite accueillent les personnes âgées de manière temporaire ou permanente. Il existe différents types de maisons de retraite : celles qui sont médicalisées et celles qui ne le sont pas. Celles qui sont médicalisées sont appelées Ehpad.

Ces dernières accueillent les seniors dépendants et qui ont besoin d’une assistance médicale particulière à cause d’une maladie, d’une infirmité ou d’une condition de vie difficile. Par contre les maisons de retraite non médicalisées sont destinées aux seniors autonomes qui ont besoin d’un espace où vivre, rompre avec les habitudes de tous les jours, et bénéficier d’une prise en charge. Pour permettre aux adultes de bénéficier de ces types de logements, il est possible d’investir en lmnp ehpad.

Les différences en termes de prise en charge

Les maisons de retraite médicalisées ou Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées indépendantes) sont destinées à accueillir des seniors en perte d’autonomie. Les Ehpad accueillent aussi ceux qui ont des facultés cognitives et physiques altérées et qui ont besoin d’aide pour améliorer leur qualité de vie. Depuis la loi 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, les Ehpad sont constitués d’établissements médico-sociaux et des unités de soins de longue durée. Pour entrer dans un tel centre, il faut avoir au moins 60 ans et avoir une perte d’autonomie. Il est tout de même possible de résider dans un Ehpad en tant que senior autonome dans des conditions particulières.

Par contre, dans les maisons de retraites non médicalisées, ce sont des seniors autonomes qui sont prises en charge. Le personnel est constitué de professionnels de la restauration, de l’hôtellerie, des intervenants libéraux, des prestataires de services paramédicaux, etc.

Les différences de coûts

Dans les maisons de retraite médicalisées ou non, les tarifs sont proposés par jour. En plus du tarif d’hébergement, il faut ajouter celui de la dépendance. Cette dernière est gérée par le senior ou couverte par une aide sociale. C’est la raison pour laquelle les coûts sont différents dans les deux types d’établissement. Le tarif de dépendance est évalué en tenant compte de la grille AGGIR qui permet de déterminer le degré d’autonomie du senior. Ce tarif contient entre autres, les aides et surveillances, le prix hôtelier, les fournitures diverses et les actes de la vie sociale et quotidienne. Il existe plusieurs autres charges à prendre en considération. C’est la raison pour laquelle, lorsque vous entrez dans un Ehpad ou dans une maison de retraite non médicalisée, il faut demander le devis.