anti stress cheval

Comment calmer un cheval nerveux ?

Comme tout animal, le cheval peut aussi faire face à des mauvais comportements qui sont souvent signes de stress. Cela peut se manifester par des paniques, angoisses ou agressivités. Face à un comportement de cheval suspect, il est préférable d’utiliser un anti stress pour cheval.

Qu’est-ce qu’un anti stress pour chevaux ?

Avez-vous essayé les suppléments anti stress pour cheval ? Ils sont devenus très populaires ces dernières années. La plupart de ces calmants pour chevaux contiennent un ou plusieurs des ingrédients suivants : taurine, racine de valériane, actée à grappes noires, feuille de framboisier, houblon, racine de gingembre, bois de bétoine ou magnésium.

Les traitements recommandés par la médecine conventionnelle ont souvent des effets secondaires indésirables. Il est toujours préférable, dans la mesure du possible, de recourir à la médecine naturelle. Il existe des traitements naturels qui peuvent traiter le stress des chevaux.

Comment bien nourrir son cheval ?

L’alimentation de votre cheval peut être au moins partiellement responsable de sa nervosité. Les chevaux sont des herbivores naturels. Ils sont censés passer une grande partie de leur temps chaque jour à mâcher du fourrage.

Le problème est que de nombreux propriétaires ont privé leurs animaux de cette possibilité et ont remplacé de grandes quantités de fourrage à faible teneur en fibres. Ils optent pour des petites quantités d’aliments concentrés pour chevaux à forte teneur en calories. Le maïs et l’orge sont souvent les pires coupables dans ce domaine. Les deux sont riches en calories et en glucides, mais sont plus pauvres en fibres que l’avoine. Veillez à ce que votre équidé reçoive beaucoup de fibres dans son alimentation, en broutant et en mangeant du foin de bonne qualité. Pour que l’animal reçoive aussi les nutriments dont il a besoin, la prise de complément alimentaire est suggéré.

Comprendre le comportement d’un cheval

Une façon d’évaluer le comportement d’un cheval est d’apprendre à comprendre son langage corporel. La plupart des chevaux nerveux sont faciles à repérer, il n’est généralement pas difficile de savoir si vous avez un cheval excité ou non. L’animal est généralement « hyper » et ne veut pas céder. Lorsque le montage s’arrête, il veut continuer à bouger.

Ce sont les signes et les comportements les plus évidents d’un cheval excité, mais ce n’est pas la seule façon de savoir si un cheval est nerveux, contrarié ou anxieux. Un autre signe est l’agitation de la queue ou le remuement de la queue.

Un cheval nerveux ou contrarié peut également taper des pieds ou des jambes avec son sabot avant. Le cou peut également s’étirer, et l’animal peut secouer la tête et/ou mordre le mors. Si le cheval est effrayé ou extrêmement nerveux, il peut trembler et s’ébrouer. Le blanc des yeux peut être facilement visible et les oreilles peuvent être plaquées en arrière.

Un animal calme, soumis et prêt à obéir à vos ordres présente également certains comportements de cheval. La tête est généralement baissée, et les muscles sont détendus. Les oreilles sont en position neutre ou, si l’animal attend un signal ou un ordre de votre part, les oreilles peuvent être repliées vers l’avant. La queue sera détendue, et les yeux seront détournés. Surtout, le cheval sera capable de se tenir debout, sans s’agiter.